Niek Pas (Institut Mediastudies, Université d'Amsterdam)

Cet article s'interroge sur la perception de Provo en Italie de 1965 à nos jours. Le groupe contreculturel néerlandais fut un réseau de jeunes qui se servait d'images provocantes dans le but de tendre un miroir à la société. En 1966, le groupe acquit une notoriété internationale avant de se saborder en 1967. La réputation des provos s'explique notamment par le répertoire d'actions et l'amplification à travers la presse et les mass media. En Italie, plusieurs milieux s'y intéressèrent, parmi lesquels des groupes dans la mouvance anarchiste et beatnik. Provo servit d'exemple à imiter mais prêta également au malentendu car sa réputation de nouveau mouvement révolutionnaire n'était pas toujours comprise ni justifiée par les faits.