Claudio Milanesi (Université de Provence)

Marco Philopat a écrit un livre passionnant sur les années soixante-dix. L'époque et les événements qui l'ont marquée sont restitués par l'épopée d'Andrea Bellini et de sa bande du quartier de Casoretto, un groupe de jeunes lycéens qui partent de la banlieue et arrivent à s'imposer dans les manifestations milanaises du début des années soixante-dix. Le roman, teinté d'ironie et d'auto-ironie, est une sorte de roman de formation d'une génération à travers les tempêtes de l'histoire italienne, depuis les premières occupations des lycées en 1967 jusqu'aux cortèges armés de l'année 1977. Et raconte comment les rêves de libération des premières années se sont rapidement transformés dans le cauchemar de la repression et du terrorisme.