Alain Sarrabayrouse (Université Paris 10)

Si Sebastiano Vassalli a écrit des textes d'avant-garde dans les années 1970, c'est au début des années 1980 qu'il a commencé à se faire réellement connaître du public. Or, ses romans, de 1980 (publication de Abitare il vento) à 1993 (publication de Il cigno) présentent une double caractéristique: un personnage central jouet de l'Histoire, et une distanciation de plus en plus grande à l'égard de la réalité présente. Mais cette réalité et sa condamnation transparaissent toujours, y compris dans les romans historiques. Ce dernier point constitue sans doute l'héritage des années 1970 dans l'œuvre de Sebastiano Vassalli.