Silvia Contarini (Université Paris X-Nanterre)

Les tendances littéraires qui s'imposent en Italie dans les années 70 constituent une phase de passage aux caractères hybrides, post-néo-avant-garde ou pré-postmoderne, selon les points de vue. C'est une période moins marquée par l'engagement littéraire et formel que par l'engagement politique. À ce titre, le parcours de Nanni Balestrini dans les années 1960-1980 est exemplaire.

La réflexion ne saurait toutefois s'arrêter à la production littéraire de l'époque. Il est important de s'interroger aussi sur les rapports entre mémoire historique et fiction, en analysant des œuvres plus récentes (mémoires, autobiographies et romans), pour comprendre pourquoi et comment des écrivains reviennent, à distance de deux/trois décennies, sur ces années dites "de plomb", qui étaient aussi des années de vie.